Interview Eugénie JONEAU - mezzo-soprano, Promotion GO2022

Révélation lyrique des Victoires de la Musique classique 2021, Eugénie, membre de la promotion Génération Opéra, est une mezzo bien dans son temps.

JONEAU Eugenie credit Klara Beck
Génération Opéra — 

Peux-tu présenter ton parcours ? Et comment as-tu pris le chemin de l’Opéra et de la musique de manière plus générale ?

Eugénie Joneau — 

Je viens d’une petite ville du sud qui s’appelle Saint Rémy de Provence ! J’ai commencé la musique à l’âge de 8 ans, je suis passée par le violon, le piano puis le chant fut une évidence. J’ai fait pas mal de musique actuelle, jazz puis à l'âge de 19 ans j’ai découvert l’opéra.

Je suis allée voir La Bohème et c’est là que tout a commencé.

Quel rôle t’as le plus marqué jusqu'à présent ?

Je suis actuellement sur la production Jenufa au Grand théâtre de Genève où je suis absolument ravie de faire le rôle de Karolka. Je dois dire que je découvre chaque jour un peu plus cet opéra qui finalement est une histoire de femmes.

Karolka est un peu le rayon de soleil au milieu de tout ce chaos. Les autres personnages féminins sont des femmes de caractère qui portent le monde sur leurs épaules et qui ont un grand sens du devoir.

Quel est ton plus grand rêve dans ce métier ?

Mon plus grand rêve... je crois bien que ça serait de pouvoir chanter aux États Unis un jour.

Comment prends-tu soin de ta voix au quotidien ? As-tu des rituels avant de monter sur scène ?

Je dirais qu’il n’y a pas de règles et c’est propre à chacun mais il est évidemment important d’entretenir sa voix et sa technique au quotidien. 

Sinon je n’ai pas de rituels avant de monter sur scène mais j’apprécie particulièrement le moment du maquillage qui est pour moi LE moment de relaxation.

Quels sont tes loisirs en dehors de ton métier ?

J’aime beaucoup le Street Art. Avec mon compagnon nous avons énormément d’œuvres d’artistes comme Fin Dac ou encore Mister A.

Quelles sont tes dernières découvertes culturelles ?

J’aime énormément ce que fait November Ultra, sa musique est si douce, c’est un baume pour le cœur… surtout dans le contexte actuel !

Je suis une grande fan de l’univers Harry Potter donc j’ai très hâte d’aller voir le prochain Les animaux fantastiques : les secrets de Dumbledore.