Promotion 2022

Valentin THILL Ténor

Représentant / Contact

Shirley Thomson

Harrison Parrott

+44 (0)20 3725 9173

shirley.thomson@harrisonparrott.co.uk

Biographie

Valentin commence le chant à l’âge de 14 ans. Parallèlement à ses études en Design de Produits, il débute l’apprentissage du chant lyrique puis décide de s’y consacrer pleinement. Il entre en 2014 au Conservatoire d’Aix-en-Provence dans la classe de Patricia Schnell puis intègre en 2017 le cycle pré-professionnel du conservatoire. En 2018, il entre en résidence d’artiste à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth dans la classe de José Van Dam et Sophie Koch.

Il bénéficie également des conseils de Rolando Villazon, Helmut Deutsch et de Patricia Ciofi dans le cadre de différentes masterclasses.

Lauréat du Concours international de la mélodie de Gordes en 2016 et du 2ème Grand Prix du 52ème Concours international de chant du Théâtre du Capitole de Toulouse en 2019, il reçoit en 2018, le Prix Dussurget “jeune espoir lyrique” des mains de José Van Dam à la suite d’une de ses masterclass à Aix-en-Provence.

Il fait ses début sur scène dans le rôle principal d’« Ixibab », création originale de Fabien Barcelo au Théâtre du Jeu de Paume, puis interprète le rôle-titre de Mavra à Gand, d’Harlequin et du Soldat (Der Kaiser Von Atlantis) au Camp des Milles à Aix-en-Provence, chante comme soliste dans La petite Messe solennelle de Rossini au Festival de Waterloo et fait ses débuts dans le rôle de Don José (Carmen, version piano-voix) au Festival Lyrique de Grans.

En 2020, il fait ses débuts à La Monnaie de Bruxelles dans A lextrême bord du monde, création mondiale de Harold Noben. Il se produit la même saison au Théâtre Royal du Parc à Bruxelles, à l’Opéra de Toulon (Si j’étais Roi), à l'Opéra de Liège (Les Contes d’Hoffmann et I Lombardi alla prima crociata), au Théâtre du Capitole Toulouse (Elektra) et au Festival d’Aix-en-Provence (I Due Foscari) aux côtés de Léo Nucci et chante dans la 9ème Symphonie de Beethoven au Théâtre antique de Fourvière (direction, Ben Glassberg).

En 2021-22, il est Tamino (Die Zauberflöte) à Toulouse, Tavannes (Les Huguenots) à La Monnaie de Bruxelles (mise en scène, Olivier Py – direction, Evelino Pidò) et chante le Stabat Mater de Dvorak en Finlande avec l’Orchestre symphonique de Lahti ainsi qu’en Belgique avec le Vlaams Radiokoor.

Parmi ses projets : Nadir (Les Pêcheurs de Perles) pour le Concours International des chefs d’orchestre à l’Opéra Royal de Wallonie en août 2022, puis Valentin fera ses débuts en Angleterre, en Grèce ainsi que dans de nombreuses maisons françaises d’opéra pour la saison 2022-23.