L'actu de la promotion L'actu de Moeka Ueno

Pianiste cheffe de chant de la promotion GO 23-24, Moeka Ueno revient sur les différents projets qui ont rythmés son année. De la fin de ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris aux tournées internationales, revivez les temps forts de sa saison 23/24.

Génération Opéra — 

Peux-tu revenir brièvement sur les différents projets de ta saison 2023/2024 

Moeka Ueno — 

Cette année j’ai eu la chance de partir à Vienne pendant six mois dans le cadre d’un échange universitaire. Cela m’a permis de faire plusieurs concerts à l’étranger mais aussi de participer à des masterclasses en dehors de la France. J’ai pu à cette occasion me produire dans de nombreux pays tels que l’Italie, l’Autriche, la Suisse ou encore les Pays-Bas. Parmi les souvenirs les plus marquants, il y a eu la tournée européenne avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le concert au Centre Schoenberg de Vienne ou encore l’Académie Solti à Venise. Ces différentes expériences furent vraiment significatives dans mon parcours.

Moeka Ueno
GO — 

Au cours de l'année, as-tu fait de nouvelles découvertes artistiques ?

Je peux dire que l'année qui vient de s'écouler a été l'une des plus enrichissantes de ma vie. Cela m’a permis de faire de nombreuses rencontres. Mon séjour à Vienne et ma participation à de nombreuses masterclasses et concerts à l'étranger m’ont permis de développer des amitiés qui ont dépassé les frontières. En participant à l’Académie Solti à Venise, j’ai pu travailler avec des chefs d'orchestre légendaires tels que Richard Bonynge. Ce fut, une merveilleuse occasion pour explorer de nouveaux aspects de ma carrière de cheffe d'orchestre.  

Cette année fut également marquée par le fait de finir mes études. Ce fut une période de remise en question avant de plonger dans ma carrière de pianiste cheffe de chant.

GO — 

Si tu devais choisir une production à accompagner dans les prochaines années, laquelle choisirais-tu ?

Prix master accomapgnement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

Sans aucun doute je peux vous répondre Les Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc.
Je donnerai probablement la même réponse à cette question jusqu'à ma mort. Poulenc fut l’une de mes motivations pour venir étudier en France. Après avoir assisté à la légendaire représentation Des Dialogues des Carmélites au Théâtre des Champs-Élysées en 2017, la sublimité et l’éclat de cet opéra ne s’est jamais estompé dans mon esprit. Participer à cet opéra en tant que cheffe de chant serait un véritable rêve.

Et pour la saison 24/25, quels sont tes projets ? Peux-tu nous dire quelques mots à ce sujet ?

Je vais entrer à l’Académie de l’Opéra national de Paris en tant que cheffe de chant à partir de septembre, j’ai vraiment hâte de commencer ma nouvelle aventure à Bastille !